Saisie de près de trois tonnes d’héroïne en Inde en provenance d’Afghanistan

Saisie de près de trois tonnes d’héroïne en Inde en provenance d’Afghanistan

Des sources officielles en Inde ont révélé hier lundi, la saisie dans un port de l’ouest du pays, de près de trois tonnes d’héroïne en provenance d’Afghanistan et dont la valeur marchande est estimée à 2,7 milliards de dollars. 

La cargaison d’héroïne a été saisie dans le port de Mundra, dans l’Etat du Gujarat. Elle était dissimulée dans deux conteneurs qui étaient censés contenir du talc et a été découverte par le DRI, une agence gouvernementale hindoue spécialisée dans la lutte contre la contrebande, le trafic d’armes et de drogue. 

Un conteneur contenait près de deux tonnes et l’autre une tonne. Le DRI a précisé qu’ils arrivaient en provenance d’Afghanistan, via un port situé en Iran. Deux Indiens ont été arrêtés et l’enquête a révélé l’implication de narcotrafiquants Afghans, mais aucun n’a été arrêté pour l’instant. 

Cette saisie, qui intervient quelques semaines après le retour au pouvoir en Afghanistan des Talibans, suscite des inquiétudes à New-Delhi. L’Afghanistan qui est le plus gros producteur mondial d’héroïne, approvisionne 80 à 90% du marché dans le monde. 

Et ces dernières années, la production d’héroïne y a fortement augmenté, constituant une source de financement pour les Talibans. Le retour de ces derniers au pouvoir, alors que l’économie de l’Afghanistan est au plus bas et que le pays attend la concrétisation des promesses d’aides internationales, fait craindre une accélération encore plus marquée de la production et du trafic d’héroïne.

Sarah J Cohen

Sarah J Cohen

Sarah J. Cohen est une juriste spécialisée en droit international, basée à Strasbourg. Elle a travaillé de nombreuses années en tant que consultante pour divers organismes internationaux après avoir été analyste dans une banque internationale en tant qu'analyste.