La Colombie : La légalisation de l’industrie du cannabis

La Colombie : La légalisation de l’industrie du cannabis

Le décret 811 qui vise à promouvoir l’industrie du cannabis dans le pays et à ouvrir de nouveaux horizons à la création d’autres produits dérivés de la plante et à l’exportation de la fleur séchée à des fins médicinales,  entrera en vigueur d’ici la fin octobre

Le texte fournit la base pour promouvoir le développement de produits alimentaires, de compléments alimentaires ou d’autres dérivés à base de cannabis non psychoactif, ce qui renforce le positionnement à l’international du pays dans cette industrie prometteuse, selon le ministère de la Santé.

Selon la même source, qui cite des sources officielles, d’ici 2030, la Colombie pourrait réaliser des exportations d’environ 450 millions de dollars, ce qui dépasse les ventes actuelles à l’étranger de roses, une filière phare de l’économie colombienne, et pourrait créer 44.000 emplois.

L’exportation de la fleur séchée permet de desservir un secteur important du marché international, qui n’était pas autorisé dans le décret 613 de 2017. « Actuellement, dans le monde, 55% des prescriptions médicales sont données en fleur et non en produit fini. On voit que la moitié du monde s’est tournée vers la prescription de cannabis et la Colombie joue un rôle prépondérant », estime-t-il.

Sarah J Cohen

Sarah J Cohen

Sarah J. Cohen est une juriste spécialisée en droit international, basée à Strasbourg. Elle a travaillé de nombreuses années en tant que consultante pour divers organismes internationaux après avoir été analyste dans une banque internationale en tant qu'analyste.