L’ONU : reprise des négociations sur le Barrage du Nil

L’ONU : reprise des négociations sur le Barrage du Nil

Le Conseil de sécurité de l’ONU a appelé mercredi l’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan à « reprendre les négociations » autour du grand barrage sur le Nil.

Dans une déclaration présidentielle, le Conseil de sécurité a engagé les trois pays à faire avancer ces négociations « de manière constructive et dans un esprit de coopération », avec l’objectif d’arrêter « rapidement le texte définitif d’un accord mutuellement acceptable sur la mise en eau et l’exploitation du Grand Barrage, dans un délai raisonnable, qui garantisse les intérêts de toutes les parties de manière équitable ». 

Les 15 membres du Conseil engagent également les observateurs conviés à participer aux négociations, ainsi que les autres observateurs que ces trois pays décideraient d’inviter de façon consensuelle, à faciliter le règlement des questions techniques et juridiques en suspens.

Par ailleurs, le vice-Premier ministre et ministre éthiopien des Affaires étrangères, Demeke Mekonnen, s’est entretenu avec son homologue de la République démocratique du Congo, Christophe Lutundula.

Les discussions ont porté sur la reprise des négociations tripartites sur le grand barrage, sous l’égide de l’Union africaine.

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.