La Belgique: Manifestation pour le maintien du nucléaire

La Belgique: Manifestation pour le maintien du nucléaire

Une centaine de personnes ont manifesté dimanche à Bruxelles pour le maintien du nucléaire en Belgique.

Les manifestants ont appelé à « sauver le nucléaire », insistant sur la sa nécessité « d’avoir des énergies propres comme le nucléaire, qui n’émettent pas de CO2 dans l’atmosphère, afin de faire face au réchauffement climatique ».

« Dans ces temps d’urgence climatique, il est irresponsable de fermer des centrales nucléaires qui ne génèrent pas d’émissions de CO2 pour les remplacer par des centrales à gaz qui émettent du CO2, afin d’appliquer la loi de 2003 sur la sortie du nucléaire », a affirmé l’organisateur en Belgique de l’action internationale « Stand up for Nuclear » et président de l’association nationale 100TWh, Paul Bossens.

« Tout le monde veut le renouvelable, mais il faut être réaliste. Aujourd’hui, on est loin d’arriver à une production suffisante avec le soleil et le vent, surtout la nuit. Le nucléaire produit de l’énergie propre en abondance et à bon marché. Sans le nucléaire, on retourne aux énergies fossiles. On veut donc garder toutes les centrales qui peuvent fonctionner en sécurité. Sur les 7 qu’on a en Belgique, il y en a deux pour lesquelles tout le monde s’accorde à dire qu’il serait éventuellement possible de les prolonger. On pense qu’on peut investir pour prolonger d’autres centrales », a-t-il ajouté.

Quant aux déchets nucléaires, il avance que l’uranium peut être recyclé au lieu de simplement être enfoui dans le sous-sol : « On peut tirer 50 fois plus d’énergie de l’uranium utilisé dans les centrales, mais pour cela il faut d’autres réacteurs de nouvelles générations ».

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.