L’Espagne : Programmes de licenciement temporaire (ERTE)

L’Espagne : Programmes de licenciement temporaire (ERTE)

La deuxième vice-présidente du gouvernement espagnol et ministre du travail et de l’économie sociale, Yolanda Díaz, a annoncé qu’elle convoquera les partenaires sociaux le 16 septembre pour commencer à discuter de la prolongation des programmes de licenciement temporaire (ERTE), qui se terminent le 30 septembre.

« Je n’aime pas le fait que nous allons à la limite, mais nous allons toujours à la limite », a déclaré la ministre au vu de la courte distance entre le début des négociations et la date d’expiration des programmes actuels.

Mme Díaz, dans des déclarations faites à TVE et rapportées par Europa Press, a appelé au « calme » des entreprises et des travailleurs, car les secteurs qui en ont besoin continueront à disposer de l’instrument ERTE.

Interrogée sur la question de savoir s’ils seront prolongés dans les conditions actuellement en vigueur, la ministre a indiqué que les données disponibles seront analysées et, à cet égard, elle a souligné qu’il y a « à peine » 260 000 travailleurs dans les ERTE, et que seule une partie d’entre eux est suspendue à un emploi à temps plein.

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.