La France: L’apport de l’énergie nucléaire dans la lutte contre le changement climatique

La France: L’apport de l’énergie nucléaire dans la lutte contre le changement climatique

Le ministre français de l’Economie, Bruno Le Maire, a demandé vendredi à ses homologues de l’UE de reconnaître l’apport de l’énergie nucléaire dans la lutte contre le changement climatique et d’inclure cette filière dans une liste d’investissements « durables » pour en faciliter le financement.

« Soit nous luttons contre le changement climatique avec une approche idéologique et nous échouerons, soit nous luttons contre le changement climatique avec une approche scientifique et dans ce cas nous réussirons. Mais cela signifie reconnaître la valeur ajoutée de l’énergie nucléaire », a déclaré le ministre français qui prenait à une réunion à Kranj (Slovénie).

La Commission européenne doit proposer avant la fin de l’année une liste des énergies considérées comme vertueuses à la fois pour le climat et l’environnement (« taxonomie verte »). Cette classification ouvrira l’accès à la finance verte et donnera un avantage compétitif aux filières reconnues, un enjeu crucial en vue du renouvellement du parc nucléaire français.

Selon les médias de l’Hexagone, le sujet divise les Etats membres. Si la France, la Pologne et la République tchèque défendent l’atome, des pays comme l’Allemagne et l’Autriche y sont farouchement opposés, à l’instar de nombreuses ONG qui y voient une technologie risquée.

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.