Les USA proches d’abandonner leurs efforts pour revenir dans l’accord sur le nucléaire iranien

Les USA proches d’abandonner leurs efforts pour revenir dans l’accord sur le nucléaire iranien

Lors d’une conférence de presse hier mercredi sur la base américaine de Ramstein, en Allemagne, le secrétaire d’Etat américain Anthony Blinken a averti que les Etats-Unis sont « proches » d’abandonner leurs efforts pour relancer l’accord sur le nucléaire iranien, devant l’impasse des négociations avec Téhéran et le manque de coopération de l’Iran. 

Anthony Blinken a estimé que, puisqu’avec le temps l’Iran fait des progrès dans son programme nucléaire, notamment en utilisant des centrifugeuses plus sophistiquées, en enrichissant plus de matière, le jour se rapproche où un retour strict de Téhéran au respect de l’accord sur son programme nucléaire ne reproduira pas les avantages de cet accord. 

Mardi, l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), a dénoncé le manque de coopération de l’Iran, qui porte gravement atteinte selon elle, à sa mission de surveillance du programme nucléaire de Téhéran, sur fond d’impasse des négociations pour sauver l’accord international de Vienne en 2015. Le président iranien Ebrahim Raïssi a répondu hier mercredi que son pays faisait preuve de «transparence» dans ses activités nucléaires. 

L’accord de 2015 offrait à l’Iran un allègement des sanctions occidentales et onusiennes en échange d’un contrôle strict de son programme nucléaire, surveillé par l’ONU et l’AIEA. 

Mais la République islamique a progressivement commencé à revenir sur ses engagements pris dans ce cadre, en représailles contre le retrait unilatéral des Etats-Unis sous Donald Trump de l’accord de 2015 et à la réactivations des sanctions américaines. Les efforts de Joe Biden, qui a succédé à Donald Trump, pour ramener Washington dans l’accord n’ont jusque-là pas abouti. 

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.