Elite Europe : Violences sexuelles

Elite Europe : Violences sexuelles

L’ex-mannequin Carre Otis a lancé mardi à Paris un appel à victimes contre l’ancien patron de l’agence Elite Europe Gérald Marie qu’elle et une quinzaine d’autres femmes accusent de « viols », des faits susceptibles d’être prescrits.

Carre Otis a été entendue mardi matin à Paris par les enquêteurs de la Brigade de protection des mineurs dans l’enquête préliminaire ouverte en septembre 2020 après une plainte d’une ex-journaliste de la BBC Lisa Brinkworth visant M. Marie pour « viols » et « agressions sexuelles », notamment sur mineurs.

Elle s’est exprimée dans l’après-midi lors d’une conférence de presse aux côtés de cinq autres mannequins qui formulent les mêmes accusations et se rencontraient pour la première fois: Ebba Karlsson, Shawna Lee, Lesa Amoore, Jill Dodd et Emily Mott.

Deux autres (EJ Moran et Laurie Marsden) suivaient en ligne, de l’étranger, la conférence de presse.

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.