Total Energies signe un gros contrat en Irak

Total Energies signe un gros contrat en Irak

La compagnie française Total Energies a conclu dimanche un gros contrat avec le gouvernement irakien portant sur des investissements à hauteur d’un total de 27 milliards de dollars dans la production de gaz et de pétrole ainsi que dans l’exploitation de l’énergie solaire, a annoncé le ministre irakien du Pétrole, Ihssan Ismaïl.

Cette autorité irakienne a précisé que le montant de ce contrat s’élève à 27 milliards de dollars, au terme de la cérémonie de signature dans la capitale irakienne, Bagdad, avec le patron de Total Energies, Patrick Pouyané. Pour sa part, la major tricolore n’a pas commenté la conclusion de cet accord, ni confirmé son montant.

«Il s’agit du plus gros investissement d’une entreprise occidentale en Irak», s’est réjouit Ismaïl, soulignant que «la mise en place de ces projets est le défi auquel nous faisons face désormais».

L’exploitation de l’énergie solaire a pour but de diminuer la dépendance de l’Irak des énergies fossiles. L’Irak a d’importantes réserves d’or noir et de gaz, ce qui fait de lui le deuxième membre de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP). 

Toutefois, l’Irak fait face à une profonde crise énergétique, laquelle se reflète par des coupures d’électricité à répétition qui entraînent à chaque fois, un mécontentement de la population.

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.