Le Danemark : Préfinancement de 201 millions d’euros de l’enveloppe totale de 1,5 milliards d’euros 

Le Danemark : Préfinancement de 201 millions d’euros de l’enveloppe totale de 1,5 milliards d’euros 

La Commission européenne a versé jeudi 201 millions d’euros (1,5 milliard de couronnes danoises) de préfinancement au Danemark, soit 13 % de la dotation financière allouée au pays au titre de la facilité pour la reprise et la résilience (FRR) du plan de relance de l’UE.

« Le versement de ce préfinancement contribuera à donner un coup d’accélérateur à la mise en œuvre des mesures essentielles d’investissement et de réforme décrites dans le plan pour la reprise et la résilience du Danemark », indique un communiqué de la Commission.

Le Danemark devrait recevoir au total un montant total de 1,5 milliard d’euros (11,5 milliards de couronnes danoises), entièrement constitué de subventions, au titre de la FRR.

« Le premier versement d’un peu plus de 200 millions d’euros effectué aujourd’hui en faveur du Danemark dans le cadre de NextGenerationEU est une bonne nouvelle et marque une étape importante dans la mise en œuvre de son plan de relance », a déclaré la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen.

 » Je tiens à féliciter une fois de plus le Danemark d’avoir l’un des plans de relance les plus verts de l’UE. Les mesures envisagées aideront le Danemark à consolider sa position de chef de file dans la transition écologique. Les investissements et mesures prévus favorisent l’efficacité énergétique, la mobilité durable, ainsi que la recherche et l’innovation vertes », a-t-elle ajouté.

Dans le cadre du plan de relance de l’UE « NextGenerationEU », l’exécutif européen a l’intention de lever jusqu’à un total de 80 milliards d’euros de financements à long terme, qui seront complétés par des titres de créance à court terme de l’UE, afin de financer les premiers versements prévus en faveur des États membres.

Sarah J Cohen

Sarah J Cohen

Sarah J. Cohen est une juriste spécialisée en droit international, basée à Strasbourg. Elle a travaillé de nombreuses années en tant que consultante pour divers organismes internationaux après avoir été analyste dans une banque internationale en tant qu'analyste.