La Norvège : Critique du sélectionneur norvégien Ståle Solbakken en parlant d’alternance politique

La Norvège : Critique du sélectionneur norvégien Ståle Solbakken en parlant d’alternance politique

Le sélectionneur de l’équipe norvégienne de football Ståle Solbakken a défrayé la chronique en se disant pour une alternance politique, à quelques jours seulement des élections législatives dans le pays scandinave.

Solbakken, qui s’exprimait lors d’une conférence de presse après le nul (1-1) à domicile décroché par Erling Haaland et les siens contre les Pays-Bas mercredi en match de qualification pour la Coupe du monde 2022, a reproché au gouvernement la sévérité des restrictions sanitaires.

« Aujourd’hui, on joue devant 7.000 spectateurs qui sont fantastiques mais ça aurait pu être surréaliste ici aujourd’hui », a dit Solbakken, cité par des médias norvégiens.

« Je ne veux pas perdre de temps à ce sujet mais il faut bien le dire: on ne peut rien faire d’autre que voter aux élections législatives », a-t-il ajouté.

Interrogé ensuite par un journaliste pour savoir si ses propos devaient être interprétés comme l’espoir d’une alternance politique, Solbakken a répondu « c’est tout à fait correct ».

Remercié par le FC Copenhague, Solbakken a pris les rênes de la sélection norvégienne en décembre dernier. A peine entré en fonction, il avait écopé une amende pour avoir enfreint les règles de quarantaine.

Le même jour, le gouvernement a relevé à 10.000 le nombre de personnes pouvant se rassembler en extérieur.

Les législatives en Norvège se tiendront le 13 septembre.

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.