La Belgique : La sortie du nucléaire 

La Belgique : La sortie du nucléaire 

Le dossier de la sortie du nucléaire en Belgique entre dans une phase cruciale, qui met le secteur de l’énergie en ébullition.

La semaine dernière, la Commission européenne a donné son feu vert au mécanisme de rémunération de la capacité (CRM), destiné à subsidier la construction de nouvelles centrales au gaz pour remplacer le nucléaire. Une victoire pour la ministre fédérale de l’Énergie, Tinne Van der Straeten (Groen).

Cet aval européen a eu le mérite de lever une incertitude pesant sur ce dossier, mais pas toutes, selon les médias.

Au mois de novembre, une décision finale sera prise par le gouvernement fédéral. Si un problème « inattendu de sécurité d’approvisionnement » devait apparaître, le gouvernement Vivaldi pourrait finalement prolonger jusqu’à 2 GW de capacités nucléaires, soit les centrales Doel 4 et Tihange 3, souligne la presse.

Talia Stiegler

Talia Stiegler

Spécialiste des marchés émergents, passionnée par les questions de stratégie et de business. Auteur et contributrice sur le site de l'Express http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler