La Colombie : Venezuela Viole le droit à la libre navigation

La Colombie : Venezuela Viole le droit à la libre navigation

Le président Iván Duque a qualifié, dimanche, de nouvelle « provocation » de la part de la « dictature au Venezuela », les événements survenus le 24 août lorsque deux soldats vénézuéliens armés ont occupé « arbitrairement » le navire civil colombien « El Guainiano », amarré sur la rive colombienne du fleuve Negro avec des citoyens colombiens à son bord.

« Nous avons été constamment exposés aux provocations de la dictature au Venezuela, c’est pourquoi nous avons toujours agi avec professionnalisme. Non seulement pour protéger nos citoyens, mais aussi notre souveraineté », a déclaré le président cité par la même publication.

Il a souligné que le gouvernement a toujours été « attentif à ne pas tomber dans le piège des provocations », car « derrière cela il y a un intérêt à générer des incidents de guerre ».

Le ministère des Affaires étrangères a informé la communauté internationale de cette « violation flagrante du droit à la libre navigation ».

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.