Egypte: Nouvelle espèce de baleine vielle de plus de 43 millions d’années

Egypte: Nouvelle espèce de baleine vielle de plus de 43 millions d’années

Une équipe de chercheurs, menée par des scientifiques égyptiens, a découvert le fossile d’une nouvelle espèce de baleine semi-aquatique qui peuplait l’Egypte il y a plus de 43 millions d’années.

Cette découverte a été décrite dans une étude publiée mercredi par la prestigieuse revue « Proceedings of the Royal Society ».

L’espèce, baptisée « Phiomicetus anubis » en raison de la ressemblance de son crâne avec celui de la divinité égyptienne à tête de chacal Anubis, marchait sur terre, nageait dans l’eau et possédait de puissantes mâchoires qui lui permettaient d’avaler facilement des proies, comme les crocodiles et de petits mammifère.

Le protocétidé (NDLR : baleine à quatre pattes) pouvait peser jusqu’à 600 kilogrammes et mesurait au moins trois mètres.

Les paléontologues ont découvert les restes du « Phiomicetus anubis » en 2008, lors d’une expédition dans la dépression du Fayoum en Égypte – une zone célèbre pour les fossiles de la vie marine datant de l’Éocène (56 à 33,9 millions d’années).

En analysant les restes de la baleine – des morceaux de son crâne, de ses mâchoires, de ses dents, de ses vertèbres et de ses côtes – les scientifiques se sont rendus compte que le Phiomicetus anubis est la plus ancienne (ou la plus « primitive ») baleine d’Afrique.

 

Sarah J Cohen

Sarah J Cohen

Sarah J. Cohen est une juriste spécialisée en droit international, basée à Strasbourg. Elle a travaillé de nombreuses années en tant que consultante pour divers organismes internationaux après avoir été analyste dans une banque internationale en tant qu'analyste.