Le Brésil : Perte de 1/6ème de ses zones couvertes d’eau douce 

Le Brésil : Perte de 1/6ème de ses zones couvertes d’eau douce 

Le Brésil a perdu un sixième de ses zones couvertes d’eau douce en trois décennies, un indicateur qui, selon les experts, montre que la principale réserve d’eau du monde « se tarit », notamment au Pantanal, la plus grande zone humide de la planète et le principal biome touché du pays.

Au total, ce sont trois millions d’hectares d’eau de surface perdus dans le géant sud-américain, une superficie équivalente à la taille de la Belgique, selon une étude publiée ce lundi par l’initiative Mapbiomas.

La superficie d’eau douce du Brésil est passée de 19,7 millions d’hectares en 1991 à 16,6 millions d’hectares en 2020, soit une réduction de 15,7%.

Le Brésil, qui connaît sa pire crise de l’eau au cours des 91 dernières années, possède 12% des réserves d’eau douce de la planète et 53 % des ressources en eau de l’Amérique du Sud.

Talia Stiegler

Talia Stiegler

Spécialiste des marchés émergents, passionnée par les questions de stratégie et de business. Auteur et contributrice sur le site de l'Express http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler