Suisse : Baisse de la prime des dommages naturels des bâtiments

Suisse : Baisse de la prime des dommages naturels des bâtiments

L’Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA) en Suisse a recommandé aux assureurs de baisser les primes pour les dommages naturels des bâtiments dès 2023, a rapporté la télévision publique suisse RTS, estimant que cette décision peut étonner alors que le dernier rapport du GIEC annonce une multiplication des événements météorologiques extrêmes.

Le rôle de l’Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers est de définir le tarif des primes pour les dommages naturels appliqués par les établissements cantonaux d’assurance, mais aussi par les assureurs privés comme Axa ou la Mobilière.

Dans un document que la RTS a pu consulter, on apprend qu’elle propose de baisser le niveau des primes pour les dommages naturels. Dès 2023, le taux passerait ainsi de 0,46 à 0,31 pour mille pour l’assurance des bâtiments. Concrètement, pour un immeuble de 10 millions de francs, la prime baisserait de quelque 1500 francs par an.

 

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.