La Pologne : Israël rappelle son chargé d’affaires en dénonçant une loi « antisémite »

La Pologne : Israël rappelle son chargé d’affaires en dénonçant une loi « antisémite »

Le ministre israélien des Affaires étrangères Yaïr Lapid a annoncé samedi avoir rappelé le chargé d’affaires de l’ambassade d’Israël à Varsovie, dénonçant comme « antisémite » une nouvelle loi limitant les possibilités de demandes de restitution de biens confisqués après la Seconde Guerre mondiale en Pologne.

« La Pologne a approuvé aujourd’hui, et ce n’est pas la première fois, une loi immorale et antisémite », a affirmé M. Lapid dans un communiqué.

« Ce soir, j’ai demandé au chargé d’affaires de notre ambassade à Varsovie de revenir immédiatement en Israël pour des consultations, pour une période indéterminée », a-t-il ajouté. « Le nouvel ambassadeur d’Israël en Pologne, qui devait partir pour Varsovie, restera en Israël pour le moment. »

La nouvelle législation, approuvée samedi par le président polonais Andrzej Duda, impose un délai de prescription de 30 ans pour réclamer des biens spoliés, généralement confisqués par le régime communiste après la guerre. 

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.