Argentine : Chute des investissements directs étrangers

Argentine : Chute des investissements directs étrangers

Les investissements directs étrangers en Argentine se sont effondrés en 2021 et enregistrent les niveaux les plus bas depuis la crise de 200.

Selon les chiffres de la Banque centrale, 748 millions de dollars ont été obtenus au cours des douze derniers mois au titre des «investissements directs de non-résidents ».

L’Argentine obtient des IDE inférieurs à la moyenne de la région. L’année dernière, elles représentaient 1,1% du PIB, le niveau le plus bas depuis 2016.

La moyenne de la région entre 2011 et 2020 était de 3,7%. Cette baisse des IDE s’explique par trois facteurs : l’incertitude du marché face au changement de gouvernement en 2019, la nature des politiques économiques et enfin un facteur structurel qui a fait que l’Argentine a disparu des radars des investissements internationaux.

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.