Namibie : Diminution du braconnage

Namibie : Diminution du braconnage

Le braconnage des rhinocéros et des éléphants en Namibie a considérablement diminué durant le premier semestre de 2021, a indiqué le ministère namibien de l’Environnement et du Tourisme.

« Neuf rhinocéros ont été tués illégalement par des chasseurs durant les premiers six mois de 2021, soit le nombre le plus bas en huit ans », a indiqué le ministère dans son rapport semestriel sur le braconnage, notant que quatre éléphants ont été tués durant cette période, ce qui constitue le chiffre le plus bas depuis cinq ans.

La Namibie, pays d’Afrique australe, abrite la deuxième plus grande population de rhinocéros blancs au monde après l’Afrique du Sud et représente également un tiers des rhinocéros noirs restants dans le monde.

Elle abrite également les seuls rhinocéros noirs en liberté au monde, dont le nombre commence à augmenter après que cette espèce avait presque disparu il y a quelques années à cause du braconnage et de la sécheresse.

L’ONG internationale Save the Rhino Trust estime qu’il y a plus de 200 rhinocéros noirs en liberté en Namibie, notamment dans le nord-est.

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.