Argentine : Les pluies dans le sud du Brésil ont enregistré un grand déficit

Argentine : Les pluies dans le sud du Brésil ont enregistré un grand déficit

La baisse du fleuve Paraná, qui traverse la zone la plus fertile du pays dans ce qu’on appelle la Pampa humide, a coûté quelque 315 millions de dollars aux exportateurs, selon la Chambre d’agriculture de Rosario (nord de Buenos Aires).

Le calcul de ce coût prend en compte le manque à gagner qui découle de l’ajustement des cargaisons des navires qui descendent les fleuves Paraná et Paraguay en provenance du Paraguay et de la Bolivie, deux pays qui utilisent ces fleuves comme débouchés vers l’Atlantique.

Selon la chambre d’agriculture de Rosario, « entre les mois de février et mai de cette année, les pluies dans le sud du Brésil ont enregistré un grand déficit à cause d’une sécheresse extraordinaire», ce qui a affecté le niveau des deux fleuves.

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.