L’armée d’Israël mène des frappes contre Gaza en représailles aux lancers de ballons incendiaires

L’armée d’Israël mène des frappes contre Gaza en représailles aux lancers de ballons incendiaires

L’aviation militaire israélienne a mené hier dimanche, des frappes aériennes contre la bande de Gaza en représailles à des lancers de ballons incendiaires contre des localités israélienne ayant causé des feux de brousse. 

Selon des sources sécuritaires palestiniennes, les frappes, qui n’ont fait aucune victime, ont pris pour cible une zone non habitée dans le nord de la bande de Gaza et un site d’entraînement du mouvement islamiste Hamas à Khan Younes, dans le sud. 

Avant ces frappes, la branche militaire du Bureau de coordination des activités du gouvernement israélien dans les Territoires palestiniens (Cogat) avait annoncé réduire de moitié, de 12 milles nautiques à 6 milles nautiques, la zone de pêche autorisée au large de la bande de Gaza, toujours en représailles aux lancers de ballons incendiaires. 

Avant les représailles israéliennes, les pompiers avaient indiqué dans un communiqué que des feux de brousse avaient été éteints «à trois endroits dans un petit secteur dans la région d’Eshkol», précisant qu’un expert avait conclu que les feux avaient été provoqués par des ballons incendiaires. 

Ces ballons incendiaires visent des terres agricoles autour de l’enclave palestinienne paupérisée où vivent entassés quelque deux millions d’habitants soumis à un blocus israélien depuis 15 ans. 

Israël, qui considère le Hamas responsable des activités dans la bande de Gaza et de toutes les actions menées depuis la bande de Gaza contre Israël, utilise souvent la zone de pêche, à travers son extension ou sa limitation, et les importations, à travers leurs élargissements ou leurs restrictions, pour punir ou récompenser le territoire palestinien. 

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.