Argentine : l’envoi des armes à la Bolivie en novembre 2019

Argentine : l’envoi des armes à la Bolivie en novembre 2019

Quatre officiers supérieurs de la gendarmerie sont soupçonnés dans l’affaire de l’envoi des armes et des munitions en Bolivie en novembre 2019, après l’éclatement des émeutes dans ce pays.

Citant des sources gouvernementales, la presse souligne que les officiers ont été soumis à une enquête interne qui pourrait révéler d’autres responsabilités plus importantes.

Du côté de la justice, « la prudence est de mise » dans l’attente d’informations des autorités boliviennes sur l’envoi de cette cargaison sous le gouvernement de l’ancien président Mauricio Macri.

Le gouvernement bolivien a exhibé les armes envoyées comme faisant partie d’un « trafic illicite de munitions » en provenance d’Argentine.

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.