L’Angleterre lève l’essentiel de ses dernières restrictions sanitaires contre le Covid-19

L’Angleterre lève l’essentiel de ses dernières restrictions sanitaires contre le Covid-19

La Grande-Bretagne a entamé ce lundi la levée de l’essentiel des dernières restrictions sanitaires mises en place contre le coronavirus et ce, malgré l’opposition de nombre de scientifiques qui jugent cette décision prématurée. 

Il n’est désormais plus obligé par la loi de porter un masque dans les transports et les lieux publics au Royaume-Uni, même si le gouvernement, qui insiste sur la responsabilité individuelle, le recommande. 

Les discothèques peuvent rouvrir et les salles de spectacle, de cinéma et les stades peuvent de nouveau fonctionner à pleine capacité. Le service au bar peut reprendre dans les pubs. 

La consigne de travailler à domicile sera levée, mais nombre d’entreprises prévoient un retour graduel de leurs employés. Les adultes entièrement vaccinés au Royaume-Uni et les moins de 18 ans en provenance de pays classés dans la liste orange n’ont plus à observer les 10 jours de  quarantaine, à l’exception des arrivées de France en raison de la «présence persistante» de cas du variant Delta. 

Mais cette décision du gouvernement britannique est loin de faire l’unanimité dans le monde scientifique. 1.200 chercheurs internationaux ont mis en garde Londres, dans une lettre publiée dans la revue The Lancet, estimant que la levée des dernières restrictions dans le Royaume-Uni est «une décision dangereuse et prématurée ». 

Vendredi déjà, certains scientifiques avaient estimé que la décision du gouvernement provoquerait une forte hausse des contaminations qui pourrait culminer à un pic de plus de 100 000 cas par jour au cours de l’été. 

Au Royaume-Uni, 88% de la population a reçu une première dose de vaccin et 68% a reçu une seconde dose. Mais le nombre de contaminations continue de progresser, en raison de la forte contagiosité du variant Delta, ultra-majoritaire dans le pays. Celui-ci a enregistré 50 000 cas quotidiens vendredi, un niveau qui n’avait plus été atteint depuis janvier. 

Les autres nations du Royaume-Uni, l’Ecosse, le Pays de Galles et l’Irlande du Nord, compétentes en matière de santé, ont contrairement à l’Angleterre adopté un calendrier plus prudent pour lever l’ensemble de leurs restrictions sanitaires. 

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.