Colombie: Assassinat du président haïtien

Colombie: Assassinat du président haïtien

La police a fait savoir, vendredi, que l’homme accusé d’avoir assassiné le président d’Haïti Jovenel Moise a reçu l’ordre d’exécution après une rencontre, trois jours auparavant, avec l’ancien fonctionnaire du ministère haïtien de la Justice, Joseph Félix Badio.
« Plusieurs jours auparavant, Joseph Felix Badio, un ancien fonctionnaire du ministère de la Justice qui travaillait pour la commission de lutte contre la corruption auprès du Service général des renseignements, a indiqué à (Duberney) Capador et (Germán) Rivera que ce qu’ils doivent faire, c’est assassiner le président d’Haïti », a déclaré le chef de la police colombienne, le général Jorge Luis Vargas.
Moise a été assassiné le 7 juillet à sa résidence de Port-au-Prince dans une attaque armée au cours de laquelle sa femme, Martine, a été blessée. Jusqu’à présent, 23 personnes ont été arrêtées, dont 18 anciens militaires colombiens et cinq haïtiano-américains.

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.