Colombie : Affaire des 127 meurtres et disparitions forcées dans la région des Caraïbes

Colombie : Affaire des 127 meurtres et disparitions forcées dans la région des Caraïbes

La Juridiction spéciale pour la paix (JEP) a inculpé jeudi deux colonels et 13 autres soldats dans le cadre de l’affaire des 127 meurtres et disparitions forcées dans la région des Caraïbes, connue sous le nom de « faux positifs » et pour lesquels elle a accusé la semaine dernière 10 militaires et un civil.

« La JEP impute des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité à 15 autres membres de l’armée pour **faux positifs** sur la côte caraïbe, deux colonels, six officiers, quatre sous-officiers et trois soldats du bataillon La Popa (basé à Valledupar, nord-est) », a déclaré le magistrat Óscar Parra.

La JEP a une nouvelle fois trouvé des « modèles de macro-criminalité » dans les actions de l’armée et des alliances avec des groupes paramilitaires, afin d’attirer des jeunes innocents et de les exécuter pour les présenter comme des guérilleros abattus et ainsi gonfler le nombre de « morts au combat » et obtenir récompenses de leurs supérieurs.

Talia Stiegler

Talia Stiegler

Spécialiste des marchés émergents, passionnée par les questions de stratégie et de business. Auteur et contributrice sur le site de l'Express http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler