Colombie : le chef de la sécurité du palais présidentiel à Port-au-Prince impliqué dans l’assassinat du président d’Haïti, Jovenel Moise

Colombie : le chef de la sécurité du palais présidentiel à Port-au-Prince impliqué dans l’assassinat du président d’Haïti, Jovenel Moise

Les autorités colombiennes qui participent à l’enquête sur l’assassinat du président d’Haïti, Jovenel Moise, ont confirmé lundi que le chef de la sécurité du palais présidentiel à Port-au-Prince, Dimitri Hérard, a effectué plusieurs voyages cette année en Colombie et dans d’autres pays d’Amérique latine, dont les objectifs sont inconnus.

« Nous avons été informés par l’équipe de travail d’Interpol en Colombie que le commissaire Dimitri Hérard, chef de l’unité de sécurité générale du Palais national d’Haïti, aurait effectué des déplacements en Équateur, au Panama et en République dominicaine en utilisant la Colombie comme pays de transit », a déclaré à la presse le directeur de la police colombienne, le général Jorge Luis Vargas.

Vargas a ajouté que l’on tente de découvrir « quelles activités le commissaire Dimitri menaient lors de ces déplacements en territoire colombien », d’où proviennent 21 soldats à la retraite qui auraient participé à l’assassinat.

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.