Le gouvernement thaïlandais adopte de nouvelles mesures anti-coronavirus

Le gouvernement thaïlandais adopte de nouvelles mesures anti-coronavirus

Le gouvernement thaïlandais a adopté de nouvelles mesures de lutte contre la propagation du coronavirus dans la capitale, Bangkok et sa périphérie confrontée à une nouvelle vague de l’épidémie de Covid-19, à quelques jours du démarrage d’un projet pilote sur l’île de Phuket pour recevoir des visiteurs.

La Thaïlande est parvenue à maintenir le taux de contamination à un niveau très bas durant toute l’année 2020 grâce à des restrictions de voyage très rigoureuses et à un isolement rapide des malades. Mais, depuis avril dernier, ce pays connaît une vague épidémique inédite à la suite de l’apparition d’un foyer infectieux dans de célèbres clubs de Bangkok.

L’exécutif thaïlandais est donc dépassé par un pic de contaminations affectant le réseau carcéral, un des plus surpeuplés de la planète, et les milieux de travailleurs étrangers prestant dans les domaines du bâtiment et des services.

Le gouvernement thaïlandais a indiqué ce samedi que les nouvelles mesures anti-coronavirus entrent en vigueur ce lundi, précisant que dans la capitale et sa banlieue, les chantiers de construction seront clos et les travailleurs seront tenus de rester chez eux, les restaurants seront contraints à la vente des repas à emporter et les rassemblements publics sont limités à un maximum de 20 personnes.

En outre, des postes de contrôle seront installés dans les régions thaïlandaises les plus méridionales, en l’occurrence Narathiwat, Pattani, Songkhla et Yala. Ainsi, pour y entrer ou en sortir, il faudra disposer d’un document mentionnant les raisons de ce déplacement.

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.