Covid-19 : L’Afrique du Sud suspend la campagne d’immunisation avec le vaccin de Johnson & Johnson

Covid-19 : L’Afrique du Sud suspend la campagne d’immunisation avec le vaccin de Johnson & Johnson

Le gouvernement sud-africain a suspendu l’immunisation contre le Covid-19 avec ses deux millions de doses de vaccin Johnson & Johnson « pour non-conformité », a révélé samedi dernier, la ministre sud-africain de la Santé par intérim, Mmamoloko Kubayi-Ngubane.

De l’avis de ce dernier, il s’agit d’un «revers majeur» pour la campagne de vaccination en Afrique du Sud, a-t-elle déclaré à l’occasion d’une visite au centre hospitalier universitaire, Chris Hani Baragwanath à Soweto.

Vendredi dernier, le gouvernement américain a annoncé que 60 millions de doses du vaccin J & J fabriqué dans la ville de Baltimore et dont la production a été interrompue il y a quelques semaines, seront jetées à la poubelle. 

Selon les conclusions d’analyses effectuées par la Food and Drug Administration (FDA), des composants du vaccin britannique  d’AstraZeneca, fabriqué sur le même site, ont été mêlés par inadvertance à la formule Johnson & Johnson.

Le même jour, l’Agence sud-africaine des médicaments (Saphra) a décidé « de ne pas distribuer les vaccins produits à partir de lots de composants médicamenteux non appropriés ».

L’Afrique du Sud, pays le plus affecté par la crise de Covid-19 sur le continent noir, éprouve de sérieuses difficultés dans sa campagne de vaccination, qui ne fait qu’accumuler des retards et évolue au pas de la tortue.

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.