Intenses activités au menu de l’exercice African Lion 2021 prévu du 7 au 18 juin au Maroc

Intenses activités au menu de l’exercice African Lion 2021 prévu du 7 au 18 juin au Maroc

L’exercice combiné maroco-américain African Lion 2021 aura lieu officiellement du 7 au 18 juin courant dans plusieurs régions du Maroc, incluant la localité de Mahbes au nord-est du Sahara marocain, a annoncé ce samedi dans un communiqué, l’État-major général des Forces armées royales (FAR).

Organisées sur hautes instructions du Roi Mohammed VI, Chef suprême et Chef d’État-major général des FAR, ces 17èmes manœuvres militaires auront lieu en plus de la localité de Mahbes, à Agadir, Tifnit, Tan-Tan, Tafraout, Ben Guérir et Kénitra et impliqueront des milliers de miliaires de nombreux pays et un nombre très important de matériel militaire terrestre, aérien et maritime, ajoute le communiqué.

Participent à cet édition, en plus des Etats-Unis et du Maroc, la Grande Bretagne, Brésil, Canada, Tunisie, Sénégal, Pays-Bas, Italie ainsi que l’OTAN, en plus d’observateurs militaires d’une trentaine de pays représentant l’Afrique, l’Europe et l’Amérique, précise l’Etat-major général des FAR.

Organisées et dirigées conjointement par le commandement des Etats-Unis pour l’Afrique (AFRICOM) et les Forces Armées Royales, les manœuvres militaires African Lion 2021, visent à renforcer les capacités manœuvrières des unités participantes, consolider leur interopérabilité en planification et conduite d’opérations interarmées dans le cadre d’une coalition.

L’exercice maroco-américain considéré comme étant l’un des exercices interalliés les plus importants dans le monde, a également pour objectif de développer les aptitudes en cyber-défense, entraîner à la conduite des opérations de chasse aérienne, d’appui et de ravitaillement en vol, consolider la coopération dans le domaine de la sécurité maritime, mener des activités d’ordre humanitaire dont la mise en place d’un Hôpital médicochirurgical de campagne à Amlen, au profit de la population de la province de Tafraout.

Au menu de cet exercice figurent également des formations, des simulations aux activités du commandement, des entraînements sur les opérations de lutte contre les organismes terroristes violents, des exercices terrestres, aéroportés, aériens, maritimes et de décontamination NRBC (Nucléaire, Radiologique, Biologique et Chimique).

Cet exercice multinational interarmées englobera aussi des formations et des simulations aux activités de commandement et des entraînements sur les opérations de lutte contre les organismes terroristes violents.

Il vise enfin, à consolider le niveau de coopération et de formation, à accroître l’interopérabilité ainsi qu’à promouvoir l’échange d’expérience et de savoir entre les différentes composantes militaires afin de leur permettre d’atteindre leur pleine capacité opérationnelle, conclut le communiqué.

Talia Stiegler

Talia Stiegler

Spécialiste des marchés émergents, passionnée par les questions de stratégie et de business. Auteur et contributrice sur le site de l'Express http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler