L’African Lion 2021 confirme la reconnaissance par les USA de la marocanité du Sahara

L’African Lion 2021 confirme la reconnaissance par les USA de la marocanité du Sahara

Le déroulement d’une partie de l’exercice militaire African Lion 2021 «au Sahara marocain à Mahbes et près de Dakhla, avec la participation d’environ 10.000 soldats marocains et américains» est «le couronnement de la reconnaissance américaine de la marocanité du Sahara», s’est félicité dans un tweet, le chef du gouvernement marocain, Saad-Eddine El Othmani cité par l’agence de presse espagnole «EFE».

Dans ce tweet repris aussitôt après sa publication par l’agence EFE, «le chef du gouvernement marocain confirme que les manœuvres (militaires) avec les Etats-Unis incluent le Sahara».

«L’annonce d’El Othmani est importante car c’est le premier geste de la nouvelle administration américaine confirmant la déclaration du précédent président, Donald Trump (2017-2021), de reconnaître la souveraineté marocaine sur le Sahara, après des mois de silence à cet égard», commente l’agence de presse espagnole.

Citant le quotidien El Pais, EFE rappelle que l’Espagne ne participera pas à cette édition de l’African Lion qui se déroulera du 7 au 18 juin et sera marquée cette année, par un déploiement massif de moyens et de ressources humaines et technologiques.

C’est la première fois que ces manœuvres s’étendent à des zones relevant des provinces sud du Sahara marocain ce qui confirme la position de l’administration américaine de Joe Biden de se conformer à la déclaration de l’ancien président américain, Donald Trump, portant sur la reconnaissance par les États-Unis de la souveraineté marocaine sur l’ensemble du territoire de son Sahara occidental.

Coordonnés par Africom, les manœuvres militaires African Lion qui ont lieu sur le sol marocain, sont les plus importantes du genre dans le continent africain.

L’édition 2021 verra la participation des unités des forces armées des Etats-Unis, du Maroc, du Royaume-Uni, d’Italie, des Pays-Bas, du Canada, du Brésil, de Tunisie et du Sénégal.

Une vingtaine d’autres pays dont le Portugal, l’Egypte, la Libye, le Kenya, la Côte d’Ivoire, le Danemark, Malte, la Norvège, la Pologne, participeront en tant qu’observateurs à ces exercices militaires, dans lesquelles seront impliqués 7.800 militaires, une centaine de véhicules blindés, 46 avions de soutien et 21 avions de combat.

 

Sarah J Cohen

Sarah J Cohen

Sarah J. Cohen est une juriste spécialisée en droit international, basée à Strasbourg. Elle a travaillé de nombreuses années en tant que consultante pour divers organismes internationaux après avoir été analyste dans une banque internationale en tant qu'analyste.