USA : Biden charge la communauté du renseignement de déterminer l’origine de la pandémie de coronavirus

USA : Biden charge la communauté du renseignement de déterminer l’origine de la pandémie de coronavirus

Le Washington Post indique que « le président des Etats Unis d’Amérique (USA) Joe Biden a déclaré mercredi qu’il avait demandé à la communauté du renseignement de déterminer l’origine de la pandémie de coronavirus, s’écartant ainsi de la position précédente de la Maison Blanche selon laquelle l’Organisation mondiale de la santé (OMS) devait diriger les efforts pour découvrir l’origine de la contagion ».

« Le nouveau message de la Maison Blanche reflète l’évolution rapide des opinions sur les origines du virus », écrit le Post, notant que « ces dernières semaines, la théorie selon laquelle la source du coronavirus, qui a fait plus de 3,4 millions de morts, pourrait provenir de l’Institut de virologie de Wuhan, en Chine, a gagné du terrain, bien que cela soit loin d’être prouvé ».

« Certains républicains avaient poussé l’idée très tôt, notamment l’ancien président Donald Trump, qui a parfois utilisé un langage incendiaire pour décrire le virus et ses origines en Chine », rappelle le grand tirage.

« Ces dernières semaines, certains chercheurs éminents ont commencé à affirmer que la théorie du laboratoire devait rester sur la table jusqu’à ce que l’on en sache plus, notamment dans un article de la revue Science », rapporte la publication.

« M. Biden, qui souhaite un rapport dans les 90 jours, a déclaré que les services de renseignement américains se sont concentrés sur deux scénarios – à savoir si le coronavirus provenait d’un contact humain avec un animal infecté ou d’un accident de laboratoire », précise, de son côté, le Wall Street Journal.

« Les responsables de la communauté américaine du renseignement sont divisés sur la manière dont le virus a pu apparaître” » fait remarquer le quotidien.

« La Maison Blanche a subi des pressions pour mener sa propre enquête après que la Chine a fait savoir à l’OMS qu’elle considérait que la part de Pékin dans l’enquête était complète, appelant à déplacer les efforts de recherche des origines du virus vers d’autres pays », souligne la publication.

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.