Des manifestants sud-africains appellent à la «fin de l’occupation illégale de la Palestine» par Israël

Des manifestants sud-africains appellent à la «fin de l’occupation illégale de la Palestine» par Israël

En soutien au peuple palestinien, des centaines de citoyens sud-africains ont manifesté mardi au lendemain de nouveaux heurts sur l’esplanade des Mosquées à Jérusalem, faisant un parallèle entre l’occupation israélienne et le régime ségrégationniste de l’apartheid qui était en place en Afrique du Sud.

Appelant à la « Fin de l’occupation illégale de la Palestine » et affichant des drapeaux palestiniens, le cortège, conduit par une fanfare d’élèves de bleu vêtus, a répété «Libérez, libérez la Palestine» et «A bas, à bas Israël» dans les artères du Cap, la deuxième ville d’Afrique du Sud. 

«Des gens meurent, des gens sont déplacés, des gens sont blessés et sont traités injustement. Nous avons subi la même chose ici», a confié à la presse une participante. «Comment ne pas soutenir, comment ne pas avoir de sympathie pour ces gens ?», s’est interrogé un autre manifestant, drapeau palestinien noué autour du cou.

D’autres protestations organisées par le mouvement Boycott, Désinvestissement, Sanctions (BDS) se sont déroulées mardi, entre autres à Sandton, faubourg huppé de Johannesburg.

Le chef d’Etat sud-africain Cyril Ramaphosa avait condamné lundi, au nom du parti au pouvoir, le Congrès national africain (ANC), «les expulsions illégales de Palestiniens de leurs maisons» et «les attaques brutales contre les manifestants palestiniens» sur le Dôme du Roche.

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.