«L’Amérique va de nouveau de l’avant», a assuré le président Biden devant le Congrès

«L’Amérique va de nouveau de l’avant», a assuré le président Biden devant le Congrès

Le chef d’Etat américain, Joe Biden s’est exprimé ce mercredi devant le Congrès, à la veille de ses 100 jours à la tête des Etats-Unis.

Au cours de son allocution, le dirigeant démocrate s’est félicité des avancées de son début de présidence, peignant un pays qui a géré plusieurs crises sans précédent et réagi avec courage à l’épidémie de coronavirus. « Après 100 jours, je peux le dire au pays : l’Amérique va de nouveau de l’avant », a assuré Joe Biden.

Le président américain a également pris partie pour la classe moyenne en vantant un vaste plan d’investissement ayant pour objectif de créer des millions de postes pour ses concitoyens qui se sentent marginalisés. 

Il a précisé à ce propos, que « près de 90 % des emplois dans les infrastructures (prévus dans son plan présenté le mois dernier) ne nécessitent pas de diplômes universitaires ».

Afin d’assurer le financement de ce plan de 1.000 milliards de dollars d’investissements et de 800 milliards de dollars de baisse d’impôts pour la classe moyenne, le chef d’Etat américain propose de supprimer les réductions fiscales pour les plus fortunés votées sous son prédécesseur, Donald Trump, et de hausser les impôts sur les revenus du capital pour les 0,3 % d’Américains les plus riches.

Joe Biden n’a pas omis de saluer les « progrès extraordinaires » réalisés dans son pays ces derniers mois en matière de lutte contre le Covid-19, avec, particulièrement, l’accélération de la campagne d’immunisation. A date, 30 % de la population des Etats-Unis est considérée comme complètement vaccinée, ce qui correspond à plus de 96 millions de personnes.

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.