L’Afrique du Sud va recommencer à employer le vaccin anti-coronavirus Johnson & Johnson

L’Afrique du Sud va recommencer à employer le vaccin anti-coronavirus Johnson & Johnson

Le gouvernement sud-africain a annoncé jeudi la reprise, la semaine prochaine, de la campagne d’immunisation contre le Covid-19 des professionnels de santé au moyen du vaccin Johnson & Johnson. Ce programme avait été suspendu à cause de risques potentiels de caillots sanguins, après six cas enregistrés sur le territoire américain.

Au final, l’administration sud-africaine a assuré qu’aucun incident similaire important n’avait été signalé parmi les 290 000 professionnels de santé qui ont été immunisés contre le coronavirus au moyen de ce vaccin. 

Les spécialistes de la santé dans ce pays ont apprécié cette décision. En effet, l’Afrique du Sud est le pays le plus affecté par la crise de Covid-19 sur le continent noir, avec plus d’1,5 million de cas et environ 54 000 morts. Malheureusement, les efforts d’immunisation des autorités sud-africaines n’ont pas donné les résultats escomptés ces derniers mois. 

A propos, en février, les responsables sanitaires ont été contraints de renoncer à employer le vaccin d’AstraZeneca suite à son inefficacité contre la souche locale du coronavirus.

Pour l’heure, le vaccin de Johnson & Johnson est employé pour les besoins d’une enquête offrant un accès précoce à l’immunisation aux 1,2 million de travailleurs de santé sud-africains. Il est à noter que le gouvernement sud-africain a déjà commandé 31 millions de doses de ce vaccin.

Talia Stiegler

Talia Stiegler

Spécialiste des marchés émergents, passionnée par les questions de stratégie et de business. Auteur et contributrice sur le site de l'Express http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler