Afrique du Sud : La bibliothèque du Cap réduite en cendres

Afrique du Sud : La bibliothèque du Cap réduite en cendres

Un incendie qui s’est déclaré dimanche sur Table Mountain, le sommet emblématique de la ville sud-africaine du Cap, a réduit en cendres la bibliothèque de la ville, qui était l’une des plus grandes en Afrique.

L’incendie a détruit une partie du restaurant voisin d’un monument érigé en mémoire du colon britannique Cecil Rhodes, des habitations et divers bâtiments de l’université du Cap, dont sa bibliothèque, a annoncé la municipalité dans un communiqué. 

La même source a indiqué qu’un pompier a été admis à l’hôpital pour des brûlures, alors que ces collègues tentaient encore de maîtriser le feu dans la soirée. Il est à noter que de forts vents ont contribué à étendre les flemmes.

Le Parc sud-africain de Table Mountain, qui se situe au niveau d’une grande partie des zones non construites de Cap Town, avait appelé dimanche matin, entre autres sur les réseaux sociaux, les randonneurs à vider la zone sans délai et les automobilistes à venir récupérer leurs véhicules garés non loin. 

Quant aux pompiers, ils avaient été alertés pour la première fois peu avant 9h00 locales (7h00 GMT). Des renforts ont été déployés et trois hélicoptères, utilisés pour jeter de l’eau sur le feu.

Dans la bibliothèque de l’université, «des trésors littéraires ont tragiquement disparu», a déploré la municipalité, ajoutant néanmoins, que «certaines des œuvres les plus précieuses ont pu être sauvées grâce à l’activation de portes roulantes».

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.