Le gouvernement italien instaure une prime mensuelle de 250 euros par enfant

Le gouvernement italien instaure une prime mensuelle de 250 euros par enfant

Dans l’objectif de stimuler la natalité, une prime mensuelle de 250 euros (275 dollars) par enfant sera désormais versée aux parents italiens dès le septième mois de grossesse de la mère jusqu’à l’âge de 21 ans de l’enfant. 

Cette disposition légale a été adoptée mardi par le Sénat italien, par 227 sénateurs contre 4 voix et 2 abstentions. Cette loi entrera en vigueur dès le 1er juillet prochain. Cette allocation viendra remplacer partiellement d’autres aides et pourra varier suivant les revenus des parents. 

De l’avis de la ministre italienne de la famille et de l’égalité des chances, Elena Bonetti, il s’agit d’un «moment historique pour le pays», avait-elle posté sur Twitter le 30 mars dernier, ajoutant que «l’allocation unique et universelle a été approuvée à l’unanimité au Sénat, comme auparavant à la Chambre. C’est le signe d’une politique qui sait s’unir pour le bien commun». 

Il est à noter que le travail de cette ministre italienne avait été encensé par l’élu Gennaro Migliore sur le même réseau social.

Ce texte a été adopté dans un contexte démographique préoccupant dans la péninsule. D’après un rapport de l’institut national des statistiques «Istat», 746.000 morts ont été déplorées sur le sol italien en 2020, contre 404.000 naissances seulement en parallèle.

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.