Turquie: l’UE s’inquiète des droits humains

Turquie: l’UE s’inquiète des droits humains

Les dirigeants de l’Union européenne (UE) ont fait part mardi au président turc Recep Tayyip Erdogan de leurs inquiétudes au sujet des violations  des droits humains en Turquie.

« La Turquie doit respecter les droits humains », a renchéri la présidente la Commission, Ursula von der Leyen, regrettant notamment le récent abandon par la Turquie de la Convention dite d’Istanbul contre la violence faite aux femmes.

« Je suis profondément préoccupée par le retrait de la Turquie de la Convention d’Istanbul. C’est un mauvais signal », a-t-elle dit.

Dans le même sillage du bafouage des droits de l’homme, un tribunal d’Ankara a condamné mercredi à la prison à vie 22 anciens militaires pour leur rôle dans le putsch manqué de 2016 contre le président Recep Tayyip Erdogan.

Ces militaires condamnés font partie de 497 suspects jugés en lien avec le coup avorté et dont une majorité a servi lors de leur carrière au sein de la garde présidentielle. 

Par ailleurs, des milliers de personnes ont été licenciés ou incarcérés pour leurs ‘’liens’’ avec les putschistes.  

 

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.