Coronavirus : L’Allemagne place les Pays-Bas en zone à haut risque

Coronavirus : L’Allemagne place les Pays-Bas en zone à haut risque

L’Allemagne va intégrer les Pays-Bas dans les zones à haut risque à cause du nombre important de contaminations au coronavirus, a déclaré dimanche l’institut Robert Koch, en charge de la veille sanitaire outre-Rhin.

Dès mardi à minuit, heure locale, tout voyageur provenant du territoire néerlandais devra présenter un test de dépistage de Covid-19 négatif pour pouvoir fouler le sol allemand, a précisé l’institut Robert Koch. En outre, il devra se soumettre à dix jours de quarantaine, période qui pourra être réduite à 5 jours sur présentation d’un test négatif à date. Néanmoins, des exceptions sont prévues pour les personnes effectuant la navette entre l’Allemagne et les Pays-Bas pour des motifs de travail.

Les Pays-Bas ne sont pas les premiers à avoir été classés en zone à haut risque par l’Allemagne. Ce dernier pays, très préoccupé par la troisième vague de Covid-19, avait d’ores et déjà fait pareil pour la France, la République tchèque et la Pologne.

Il est à noter que les Pays-Bas sont voisins de deux vastes Länder allemands, en l’occurrence la Basse-Saxe et la très peuplée Rhénanie du Nord-Westphalie, comptant 18 millions d’âmes. Les mesures en vigueur dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus, qui s’aggrave aux Pays-Bas, ont été récemment prolongées jusqu’au 20 avril.

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.