Nouveau rebondissement dans l’affaire du don israélien de vaccins anti-covid à l’Algérie

Nouveau rebondissement dans l’affaire du don israélien de vaccins anti-covid à l’Algérie

Malgré les efforts du pouvoir algérien et de ses relais médiatiques d’étouffer le scandale du lot de vaccins anti-covid israélien acheminé dernièrement en Algérie, par un avion militaire brésilien, des médias israéliens persistent et signent en confirmant cette donation et les liens qu’entretient secrètement le régime algérien avec Tel-Aviv.

Le 9 mars dernier, deux journalistes israéliens Itay Bluemental et Daniel Salami étaient les premiers à publier le tracé du vol de l’avion militaire brésilien depuis son départ de l’aéroport David Ben Gourion de Tel-Aviv jusqu’à son atterrissage à l’aéroport Houari-Boumediene d’Alger, a été réceptionné en catimini, le lot des vaccins israéliens, par les autorités d’Alger.

Moins d’une semaine après ces révélations, la chaîne israélienne d’information en continu i24news a pris le relais en confirmant qu’un avion militaire brésilien avait bel et bien effectué un vol direct entre Tel-Aviv et Alger avec à son bord un lot de vaccins anti-Covid-19 gracieusement offert par l’Etat hébreu à l’Algérie, dont les dirigeants au haut sommet de l’Etat, ont pourtant toujours exprimé leur hostilité à toute normalisation arabe avec «l’Etat sioniste» en dissimulant les vrais rapports avec Israël.

La chaîne TV relève au passage, que la compagne de vaccination en cours en Algérie s’est avérée un véritable échec, alors que les dirigeants du pays et à leur tête le président Abdelmadjid Tebboune ont assuré à maintes occasions, que 70% des Algériens seront vaccinés en 2021.

Cet objectif est difficile à atteindre puisque depuis le début fin janvier, de la campagne de vaccination, moins de 163.000 personnes seulement sur les 40 millions d’habitants du pays, ont reçu leur première dose du vaccin, selon les données du compteur en live covidvax.live.

A signaler que jusqu’à présent les Algériens ont été vaccinés par des dons de la Chine (200.000 doses) et de la Russie (50.000 doses) et le pays n’a reçu jusqu’à cette date, aucune commande de vaccinsanti-covid-19 auprès des laboratoires sollicités.

Pour rappel, les gros bonnets du régime algérien ont vivement critiqué et dénoncé les accords de normalisation signés ces derniers mois, par certains pays arabes avec l’Etat d’Israël, mais après ces nouvelles révélations, peuvent-ils encore taire leurs vrais rapports avec Tel-Aviv ?

Sarah J Cohen

Sarah J Cohen

Sarah J. Cohen est une juriste spécialisée en droit international, basée à Strasbourg. Elle a travaillé de nombreuses années en tant que consultante pour divers organismes internationaux après avoir été analyste dans une banque internationale en tant qu'analyste.