Des terroristes de Daech circulent librement en Allemagne

Des terroristes de Daech circulent librement en Allemagne

Des terroristes issus de l’organisation Daech (acronyme arabe de l’Etat Islamique-EI) ayant fui les champs de bataille syrien et irakien, via la Turquie, circulent actuellement sans s’inquiéter, en territoire allemand sous la casquette de supposés réfugiés, révèle la chaîne française M6 dans son émission «Enquête exclusive».

Après la défaite de Daech par la coalition internationale, précise la chaîne Tv française, pas moins de 500 combattants de l’État islamique ont réussi à rejoindre certains pays de l’Union Européenne (UE) et particulièrement l’Allemagne qui laisse ses frontières grand-ouvertes à des réfugiés de tout bord, y compris ceux qui combattaient dans les rangs de Daech en Syrie et en Irak et sous d’autres cieux.

Après avoir été brièvement interpellés par les services de sécurité allemands, plusieurs éléments de l’État islamique mènent aujourd’hui, une vie paisible en Allemagne, malgré les preuves accablantes sur leurs crimes barbares mais qui se sont quand même, vus attribuer le statut de réfugiés par les autorités outre-Rhin.

Les auteurs du reportage de M6 citent notamment le cas du dénommé Samir qui avait rejoint Daech en 2014 et qui n’hésitait pas à s’exhiber dans de sinistres vidéos en train de jouer au football avec les têtes de ses victimes transformées en trophées de guerre.

Installé actuellement avec son épouse dans un Land d’Allemagne frontalier avec la France, ce terroriste sanguinaire se prépare même à obtenir un permis poids-lourds.

Pourtant c’était un camion-bélier qui avait servi au terroriste tunisien, El Amri, de commettre un sanglant attentat à l’occasion des fêtes de Noël en décembre 2016, dans un marché de Berlin, faisant 12 morts et plus de 50 blessés graves. Malgré une alerte émise par les services de renseignements marocains 4 mois avant ce carnage, leurs collègues allemands ne les ont tout simplement pas pris au sérieux.

Dans le même reportage, les journalistes de M6 évoquent aussi le nom de Majid, un autre terroriste ayant travaillé pour le compte du soi-disant ministère des Finances de l’État islamique.

Ce Majid vit lui aussi en Allemagne mais malgré les témoignages probants sur son appartenance à Daech, les autorités allemandes ne l’ont jamais inquiété, bien au contraire ces deux terroristes jouissent d’une protection auprès des services de sécurité allemands.

Cette cohabitation entre les terroristes et les autorités de ce pays suscite nombre d’interrogations sur la nature du deal qui aurait pu être conclu au détriment de la sécurité des ressortissants allemands et ceux des pays voisins.

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.