La vie en Israël revient presqu’à la normale avec la réouverture des restaurants

La vie en Israël revient presqu’à la normale avec la réouverture des restaurants

Israël a presque retrouvé une vie normale avec de nouvelles mesures de déconfinement, notamment la réouverture des restaurants, soit une quinzaine de jours avant les nouvelles élections nationales. 

Ces mesures, validées samedi soir par le gouvernement et entrées en vigueur le lendemain, étaient très attendues par les Israéliens depuis la sortie progressive du pays de son troisième confinement mi-février, rendu possible par une campagne de vaccination massive. 

Les limitations pour les lieux de culte ont été assouplies avec 50 personnes en extérieur et 20 en intérieur. Les événements culturels et sportifs et les conférences pourront reprendre avec un maximum de 500 personnes à l’intérieur et 750 à l’extérieur, sur présentation du « passeport vert », permis octroyé aux personnes ayant reçu deux doses du vaccin ou guéri du Covid-19. Les salles de réception et salles à manger dans les hôtels rouvrent également et pourront accueillir jusqu’à 50% de leur capacité, avec un maximum de 300 personnes. 

Plus de la moitié des 9,3 millions d’Israéliens ont reçu une première dose du vaccin Pfizer/BoiNTech, auquel Israël a un accès privilégié dans le cadre d’un accord de partage de données biomédicales sur les effets de la vaccination, et environ 40% des Israéliens ont reçu la seconde dose de vaccin. 

La campagne de vaccination, qui a débuté le 19 décembre, a permis de faire fléchir le nombre de contaminations qui est passé d’un pic de 10.000 cas par jour à la mi-janvier à environ 3.600 cas par jour la semaine dernière. 

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.