Affaire Khashoggi : RSF porte plainte en Allemagne contre le prince héritier d’Arabie saoudite

Affaire Khashoggi : RSF porte plainte en Allemagne contre le prince héritier d’Arabie saoudite

Reporters Sans Frontières (RSF) a porté plainte en Allemagne pour crimes notamment contre l’humanité contre le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane, dénonçant sa « responsabilité » dans le meurtre de son compatriote et journaliste Jamal Khashoggi et l’incarcération d’une trentaine de ses confrères, a annoncé mardi cette ONG. 

Plus précisément, cette plainte a été déposée lundi « auprès du procureur général de la Cour fédérale de justice de Karlsruhe » à cause de sa compétence « sur les principaux crimes internationaux », a indiqué RSF à travers un communiqué, ajoutant que la plainte « porte sur la persécution généralisée et systématique des journalistes en Arabie saoudite ».

En dehors de « MBS », « soupçonné d’avoir directement commandité l’assassinat » de Jamal Khashoggi, cette ONG de défense de la liberté de la presse s’en est pris à son ancien « proche conseiller » Saoud al-Qahtani, à « l’ancien directeur adjoint du renseignement » Ahmed al-Assiri, à l’ex-consul général à Istanbul, Mohammed Al-Otaibi, et Maher Mutreb, « officier du renseignement » qui a dirigé « l’équipe qui a torturé et tué » l’opposant et professionnel des médias.

La même plainte a aussi été déposée contre X. Selon certaines sources de presse, elle reprend également les exactions dont ont été victimes 34 journalistes incarcérés sur le sol saoudien. A propos, 33 d’entre eux demeurent toujours en prison, parmi lesquels le blogueur Raif Badawi.

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.