La mission diplomatique américaine à Bagdad visée par une nouvelle attaque aux roquettes

La mission diplomatique américaine à Bagdad visée par une nouvelle attaque aux roquettes

Des roquettes ont visé lundi la représentation diplomatique américaine à Bagdad, mais se sont abattues tout près, ont annoncé des sources  sécuritaires irakiennes. C’est la troisième attaque du genre contre des intérêts occidentaux sur le sol irakien en l’espace d’une semaine.

D’après un communiqué des services de sécurité irakiens, deux roquettes au minimum sont tombées sur la Zone verte ultra-sécurisée de la capitale irakienne, où se trouvent des institutions publiques et des ambassades, dont celle des Etats-Unis. 

Au moins un de ces projectiles a atteint le siège de la Sécurité nationale irakienne, situé non loin de l’ambassade des Etats-Unis, causant des dégâts sur diverses voitures mais sans faire de victimes.

Il est à noter que la coalition militaire internationale sous commandement américain, qui appuie le gouvernement irakien dans son combat contre l’organisation djihadiste de l’Etat Islamique (EI), est basée à proximité de la mission diplomatique américaine. « Il n’y a eu ni victime ni dégât » sur la base, a affirmé le porte-parole de la coalition.

D’autres projectiles ont atterri au niveau des zones résidentielles situées dans la périphérie de la Zone verte. Selon certains médias, un parking a été endommagé. 

Ces tirs n’ont pas été revendiqués immédiatement mais les forces armées irakiennes ont déclaré avoir identifié le site de leur lancement situé dans un quartier du nord de Bagdad.

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.