La moitié de la population sud-africaine aurait contracté le coronavirus

La moitié de la population sud-africaine aurait contracté le coronavirus

La moitié de la population sud-africaine, estimée à 59 millions d’âmes, a potentiellement contracté le coronavirus, d’après les conclusions de deux études estimant que des milliers de morts des suites du Covid-19 ne sont pas prises en compte dans les chiffres officiels.

Plus de 140 000 décès supplémentaires ont été enregistrés en Afrique du Sud depuis mai dernier, a affirmé le Conseil sud-africain de la recherche médicale (SAMRC).

 A en croire la première assurance médicale privée d’Afrique du Sud, près de 90 % de ces décès sont dus au coronavirus, ce qui équivaut à 120 000 morts. Pourtant, d’après les chiffres officiels, le Covid-19 n’a causé que 48 500 morts dans ce pays, sur près d’1,5 million de cas.

De l’avis du statisticien de Discovery, Emile Steep, ces statistiques sont sous-évaluées. « Les décès attribués au Covid sont sous-estimés dans presque tous les pays du monde », a-t-il confié à la presse. Selon cet expert, la mortalité relative au coronavirus s’élève à environ 0,4 % en Afrique du Sud. 

S’appuyant sur l’hypothèse que cette maladie est à l’origine du décès de 120 000 personnes, cela revient à dire que 30 millions de personnes ont contracté le coronavirus, déduit-il. Donc, près de la moitié de la population sud-africaine.

Cette conclusion concorde avec celle d’une étude sur les anticorps publiée la semaine dernière par le Centre national du sang (South Africain National Blood Service). D’après celle-ci, 32 % à 63 % des Sud-Africains ont attrapé le Covid-19 depuis le début de cette crise sanitaire.

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.