L’Egypte ouvre son passage frontalier avec la bande de Gaza pour une durée indéterminée

L’Egypte ouvre son passage frontalier avec la bande de Gaza pour une durée indéterminée

L’Egypte a ouvert mardi son passage frontalier avec la bande de Gaza à durée indéterminée pour la première fois en l’espace de plusieurs années, alors que les négociations inter-palestiniennes ont présentement lieu au Caire, la capitale de ce pays maghrébin, d’après un responsable sécuritaire.

« Les autorités égyptiennes ont ouvert aujourd’hui (mardi) le passage de Rafah pour une durée indéterminée, pour la première fois depuis des années », a précisé cette source en s’exprimant sous le couvert de l’anonymat. « Il ne s’agit pas d’une ouverture ordinaire. D’habitude, le passage est ouvert pour trois ou quatre jours … Ça arrive alors que le dialogue national palestinien a lieu au Caire », a-t-elle poursuivi.

En effet, ce passage frontalier a été ouvert après le début des négociations entre 14 factions palestiniennes lundi au Caire. Parmi les participants à ces pourparlers figurent le Hamas islamiste, qui contrôle la bande de Gaza, et le Fatah, qui règne sur la Cisjordanie occupée. Censé se clore mardi, ce dialogue vise à organiser les premières élections en l’espace de 15 ans.

Le terminal de Rafah limitrophe au territoire égyptien est l’unique ouverture de la bande de Gaza sur le reste de la planète qui ne soit pas contrôlée par le gouvernement israélien. Ce passage frontalier est demeuré la plupart du temps fermé durant ces dernières années, l’Egypte faisant état de risques pour sa sécurité.

Sarah J Cohen

Sarah J Cohen

Sarah J. Cohen est une juriste spécialisée en droit international, basée à Strasbourg. Elle a travaillé de nombreuses années en tant que consultante pour divers organismes internationaux après avoir été analyste dans une banque internationale en tant qu'analyste.