France : forte augmentation des effectifs des Armées en cyberdéfense à Rennes Métropole

France : forte augmentation des effectifs des Armées en cyberdéfense à Rennes Métropole

L’Institut national des statistiques et des études économiques (INSEE) de Bretagne a publié hier jeudi une analyse économique dans laquelle il fait état du développement des activités de cyberdéfense du ministère des Armées sur le territoire de Rennes Métropole. 

Celui-ci se traduit par la création de 1.800 emplois en 2018 et 2025 dans les métiers de ce secteur, soit une hausse de 36% en sept ans. Selon l’Insee, les profils visés «demandent souvent une qualification élevée», avec une proportion de cadres qui atteindra « près de 70% des recrutements prévus ». 

Les éléments de cette analyse corroborent les deux précédentes études de l’Audiar, l’agence de développement de Rennes Métropole évaluant le poids de la cybersécurité à près de 3.400 emplois dès 2019. 

Les armées ont trouvé dans la métropole rennaise, et plus largement en Bretagne, «un tissu économique important en cybersécurité où l’Armée et des grands groupes côtoient les start-up», notamment grâce à «la présence du Pôle d’Excellence Cyber» qui permet le développement de synergies entre la recherche, la formation et les acteurs économiques. 

Le 17 décembre dernier, un an après l’inauguration des bâtiments par la ministre des Armées, Florence Parly, le général d’armée, François Lecointre, chef d’état-major des armées, est revenu parachever l’installation du groupement de la cyberdéfense des armées (GCA) au quartier militaire Stéphant, à Saint-Jacques-de-la-Lande (Ille-et-Vilaine), près de Rennes. 

Cette montée en puissance de la métropole rennaise dans les plans du Ministère des armées dans le champ de la cyberdéfense n’est pas une surprise. 

La Bretagne est déjà positionnée sur l’économie numérique avec plus de 46 600 emplois principalement dans les technologies de l’information et communication (TIC) et dispose sur son territoire d’une infrastructure pointée et variée sur la cybersécurité. 

Selon Bretagne Développement Innovation (BDI), l’agence régionale pour le développement économique et l’innovation, 130 entreprises totalisant près de 8.000 emplois se développent et investissent dans les domaines de la cybersécurité en Bretagne. Plus de 150 chercheurs sont mobilisés et 2.000 étudiants suivent des cursus et master en cybersécurité dans les grandes écoles d’ingérnieurs et universités de la région. 

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.