Suède : couverture du pays par la 5G

Suède : couverture du pays par la 5G

Les opérateurs de télécommunications suédois prévoient de couvrir presque tout le pays avec la 5G dans les deux à trois prochaines années après une vente aux enchères de spectre par le régulateur national des télécommunications PTS.

La vente aux enchères entre quatre enchérisseurs, qui avait été retardée pour un examen de sécurité et par un procès intenté par l’équipementier chinois de télécommunications Huawei, a finalement eu lieu mardi.

Les soumissionnaires étaient des unités ou des coentreprises des opérateurs de télécommunications Telia, Tele2, Telenor et Tre.

« Nous sommes simplement très heureux que la vente aux enchères ait eu lieu maintenant, c’est essentiel pour notre déploiement continu de la 5G et pour renforcer la Suède en tant que nation numérique dans les années à venir », a déclaré Staffan Åkesson, de Telia Sweden.

Telia a remporté 120 MHz, Tre et Tele2-Telenor ont remporté 100 MHz chacun, tandis que la société d’État Teracom a remporté 80 MHz dans la bande 2,3 GHz et le produit total de la vente aux enchères du spectre s’est élevé à 2,3 milliards de couronnes suédoises (275 millions USD).

« Nous sommes très satisfaits de la vente aux enchères, nous avons réussi à obtenir le spectre dont nous avions besoin à un prix raisonnable », a affirmé le porte-parole de Tre Haval van Drumpt, assurant que « d’ici la fin de 2023, nous prévoyons que la majorité de nos clients disposeront de la 5G à haut débit ».

Tre, qui a signé des contrats avec Huawei pour la construction de son réseau en Suède, avait déposé une plainte contre l’interdiction de la firme chinoise. L’affaire, ainsi que l’appel de Huawei, est toujours en instance.

Huawei s’était opposé à la vente, affirmant qu’il serait difficile de refaire l’enchère si le tribunal concluait par la suite que les conditions étaient illégales.

« La Chine prendra toutes les mesures nécessaires pour sauvegarder les droits et intérêts légitimes des entreprises chinoises », a déclaré jeudi un porte-parole du ministère chinois du Commerce.

La société suédoise Ericsson, qui tire une partie de ses revenus en vendant des équipements de télécommunications en Chine, avait précédemment critiqué l’exclusion de Huawei par les régulateurs suédois.

Un porte-parole de Tele2 a indiqué que la société avait pour objectif de couvrir plus de 99% de la population suédoise en trois ans.

Sarah J Cohen

Sarah J Cohen

Sarah J. Cohen est une juriste spécialisée en droit international, basée à Strasbourg. Elle a travaillé de nombreuses années en tant que consultante pour divers organismes internationaux après avoir été analyste dans une banque internationale en tant qu'analyste.