Démantèlement en Allemagne de la plus vaste plateforme mondiale de Darknet

Démantèlement en Allemagne de la plus vaste plateforme mondiale de Darknet

Le parquet de Coblence en Allemagne a annoncé mardi le démantèlement du site DarkMarket et l’arrestation de son responsable présumé. Hébergé sur le Darknet, ce portail web proposait à la vente des stupéfiants, des documents falsifiés ou de la fausse monnaie.

Un citoyen australien âgé de 34 ans, qui est soupçonné d’être l’opérateur de « DarkMarket », a été arrêté le week-end dernier à la frontière entre l’Allemagne et le Danemark, a annoncé le parquet, précisant que le suspect a été immédiatement placé en détention provisoire et «plus de 20 serveurs en Moldavie et en Ukraine » ont aussi été confisqués. 

Il est à noter que le parquet de Coblence à enquêter durant « des mois » avec les agents de police du service centrale d’enquêtes criminelles d’Oldenburg. Les forces de l’ordre de divers pays, dont les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, le Danemark, la Moldavie et l’Ukraine, ont également été associées à ces investigations.

Selon le parquet, la plate-forme a été démantelée lundi dernier une fois les serveurs arrêtés. De l’avis des enquêteurs, DarkMarket constituait «sans doute la plus vaste place de marché du monde sur le Darknet, avec près de 500.000 utilisateurs et plus de 2.400 vendeurs». 

En tout, «au moins 320.000 transactions y ont été effectuées » et réglées au moyen de monnaies virtuelles Bitcoins et Moreno. D’après le parquet, la somme de ces opérations pourrait atteindre 140 millions d’euros (154 millions de dollars).

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.