Irak : Des manifestations anti-américaines pour le premier anniversaire du décès du général iranien Soleimani

Irak : Des manifestations anti-américaines pour le premier anniversaire du décès du général iranien Soleimani

Des milliers de citoyens irakiens ont manifesté dans la nuit du samedi au dimanche dernier contre les Etats-Unis à l’occasion du premier anniversaire du décès du puissant général iranien, Ghassem Soleimani et de son lieutenant irakien, Abou Mahdi Al-Mohandes qui ont été tué un an auparavant, lors d’une attaque aux drones menée les forces armées américaines.

Habillés en noir, les Irakiens ont rendu hommage à leurs « martyrs » à l’aéroport international de Bagdad, qui avait été le théâtre de cette attaque américaine. Les manifestants ont conspué en même temps, le «grand Satan», un qualificatif que les dirigeants iraniens attribuent aux Etats-Unis. 

Le profond conflit entre Téhéran et Washington, lequel a de l’impact sur l’Irak, fait redouter l’éclatement d’une nouvelle guerre ouverte dans ce dernier pays.

A la suite de cette cérémonie et à l’appel du Hachd Al-Chaabi, une coalition de dizaines de milliers de paramilitaires pro-Téhéran sur le sol irakien et faisant désormais partie des forces de sécurité de ce pays, les contestataires se sont rendus sur la place Tahrir. 

Les slogans «Non à l’Amérique !» ou «Vengeance !», entre autres slogans hostiles aux Etats-Unis, ont été répétés en chœur par les manifestants sur place. Par la suite, ces protestataires ont décrié le Premier ministre irakien, Moustafa Al-Kadhimi, le traitant d’«agent» américain en Irak.

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.