Coronavirus : L’alcool prohibé en Afrique du Sud

Coronavirus : L’alcool prohibé en Afrique du Sud

Dans un discours prononcé lundi dans la soirée, le chef d’Etat sud-africain, Cyril Ramaphosa, a annoncé plusieurs mesures supplémentaires de lutte contre la propagation du Covid-19, en Afrique du Sud où l’apparition d’une nouvelle souche plus virulente n’a fait qu’aggraver l’évolution de la crise sanitaire.

Depuis la célébration de la fête de Noël, près de 50.000 nouvelles contaminations au coronavirus ont été recensées en Afrique du Sud qui compte aujourd’hui plus d’un million de cas positifs, dont 27.000 décès. Ce contexte difficile justifie la série de nouvelles mesures anti-coronavirus annoncées par le président Ramaphosa.

Le président sud-africain a notamment officialisé l’élargissement du couvre-feu, l’avançant à 21h alors qu’il débutait à 23h, avant d’ouvrir une période de prohibition des boissons alcoolisées. 

«La vente d’alcool au détail et la consommation ne seront pas permises. La prohibition sur la consommation d’alcool dans les lieux publics tels que les parcs ou les plages continue », a-t-il déclaré.

« Comme aux premiers jours du confinement, nous devons à présent aplatir la courbe afin de protéger la capacité de notre système de santé à pouvoir répondre efficacement à cette nouvelle vague d’infections », a poursuivi M. Ramaphosa.

Selon certains médias locaux, cette période de prohibition a débuté lundi à minuit et sera maintenue jusqu’au 15 janvier au minimum. 

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.